3 faits historiques à savoir avant de porter une robe grise

Le gris c’est moche

Ben oui le gris c’est une couleur terne, fade. Les souris sont grises, la poussière est grise. C’est pas une couleur qui donne envie de sortir. Pour moi le gris c’était la couleur pour rester à la maison car ce n’est pas une couleur joyeuse, elle dégage rien. On porte le gris en mode pantalon,en mode pyjama pour dormir… En mode voilà quoi pas en mode tenue de sortie.

Le gris c’était la couleur du pauvre et de la pute

Oui, j’ai fait mes petites recherches et cette couleur revient de très loin! Petite séquence historique en 3 faits :

  • Dès le XVIIème siècle, la femme vêtue de gris était appelée la grisette. Mais ce terme était loin d’être mélioratif. Il représentait les femmes des milieux modestes. Certains voyaient entendait même par là des prostitués occasionnelles. Les femmes étaient tellement pauvre qu’elles devaient en arriver à la pour survivre. La notion de grisette évolue et change un peu avec le temps.
  • au XIXème siècle, c’était aussi cette ouvrière de la mode. Jeune couturière qui tente de s’en sortir comme elle peut. Malgré son faible niveau de vie, elle se veut coquette et galate. Coco Chanel était une grisette (Ah oui oui ah oui oui!).
  • Ce terme a inspiré beaucoup de littéraires à cette époque (et continue à inspirer des artistes aujourd’hui) avec des personnages emblématiques comme Mimi Pinson, profil de grisette d’Alfred de Musset par exemple.

Bref voilà quoi le gris c’est tout une histoire. Je vous invite à faire des recherches pour en savoir plus. C’est très intéressant et enrichissant. Je fais genre la connaisseuse alors que c’est mon best google qui m’a tout dit aussi.

Le gris c’est le nouveau noir

Si au XIXème siècle, le gris était la couleur du pauvre, c’est aujourd’hui une couleur en vogue. On la voit partout. C’est pas

plus

la couleur du pyjama. Chez les célébrités, icônes de mode, sur le red carpet, dans les revues modes, sur les podiums.

En ce qui me concerne, J’avais d’abord testé et approuvé le gris en crop top ici. Maintenant j’ai décidé d’oser la robe grise malgré mes réticences. Défi relevé, j’ai misé sur les accessoires (casquette, lunettes, veste). Et ça passe! On Pire que ça on en devient addict.

Robe – Bershka

Pour toutes celles qui désirent être au courant des derniers articles, vous pouvez vous inscrire à la Newsletter en inscrivant votre adresse mail ci-dessous.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *