4 règles pour accorder les couleurs

Oser la couleur semble souvent une mission délicate. Si vous regardez autour de vous dans la rue, vous constaterez une certaine monotonie et beaucoup de noir, comme s’il s’agissait d’une couleur « sans dangers ». Ce qui n’est pas forcément vrai. Le noir est un faux-ami. Il a tendance à creuser et ternir le teint, si celui-ci n’est pas un peu mate. En total look, il met une distance avec l’autre.

D’autres portent uniquement des tons neutres ou basiques car ils craignent la faute de gout, ce qui peut donner un résultat un peu tristounet. Il y a aussi ceux et celles qui osent trop et nous emmènent dans un mélange et une confusion de couleurs qui font parfois un peu mal aux yeux ;).

Porter de la couleur m’apparait vraiment comme un plus et un atout pour le style. Mais je pense aussi que désirer porter de la couleur, c’est probablement lié à un changement d’état d’esprit, à une volonté de communiquer autre chose à autrui. Quoi qu’il en soit, si vous avez la (chouette) idée de vouloir intégrer de la couleur dans votre dressing, voici quelques petits conseils pour créer de jolies harmonies de couleurs.

1. Certains accords de couleurs sont naturellement harmonieux pour l’œil !

C’est la règle de base à connaitre ! En effet, peut-être connaissez-vous le cercle chromatique ? C’est en se basant sur celui-ci que vous éviterez les associations malheureuses. On parle d’harmonies de couleurs car elles sont agréables pour l’œil humain.

Il existe les harmonies complémentaires (harmonie de 2 couleurs), les harmonies équilatérales (harmonie de 3 couleurs) et les camaïeux ! J’ai choisi des teintes volontairement intenses pour mes illustrations « homemade ». Cela fonctionne avec les mêmes teintes même si elles sont plus claires (blanchies), comme vous pouvez le constatez sur le cercle chromatique : plus on s’approche du cercle, plus les couleurs sont claires.

Apprenez quelques harmonies avec des couleurs qui vous plaisent, en partant de ce que vous avez dans votre garde-robe. Vous allez surement découvrir de nouvelles associations intéressantes.

2. Portez au maximum trois couleurs ou trois familles de couleurs.

Vous la connaissez probablement déjà, mais elle est efficace. Au delà, l’œil ne trouve plus ça harmonieux et trop confus. Si vous décidez de porter 3 couleurs, voici ce qui l’est d’usage de faire :

  • La première couleur est celle qui occupera le plus d’espace sur votre tenue, c’est donc celle qui va dominer au niveau du message non verbal transmis. Lisez cet article pour comprendre l’impact des couleurs dans la communication.
  • La deuxième couleur est un peu moins présente que la première mais plus que la troisième (qui en général est dans un ton plus intense, flashy, comme par exemple un sac à main).

3.  Partez d’un ton basique et associez-y une ou deux couleurs.

Bon, jusque là nous n’avons pas vraiment parler des tons basiques, ceux qui remplissent probablement déjà votre garde-robe : jean, manteau, pantalon, blouse, chaussures. Toutes ces pièces sont souvent dans les tons suivants :

  • Le blanc (ton froid) et le crème (ton chaud)
  • Le gris (ton froid) et le camel (ton chaud)
  • Le noir (ton froid) et le marron chocolaté (ton chaud)
  • et le bleu marine (ton froid)

Je les ai classé par gamme chaud-froid pour les personnes qui connaissent leur colorimétrie, c’est-à-dire la gamme qui les valorisent. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur cet article pour comprendre de quoi il s’agit. Si vous ne la connaissez pas, ce n’est pas grave, les conseils sont quand-même valables.

Mon conseil, serait donc de partir d’un ton basique et d’y associer une ou deux couleurs. C’est beaucoup moins risqué et plus moderne.

Si vous êtes petite, évitez les contrastes entre le haut et le bas, ça casse la silhouette.

Par exemple, si vous optez pour un slim gris clair comme basique, choisissez un gros pull rose pastel ou comme sur cet exemple une veste jaune pâle. On reste dans la même teinte (claire) pour allonger. On privilégie le contraste si on est très grande et qu’on veut casser l’aspect trop longiligne du corps.

Ci-dessous, elle a simplement ajouté un joli kimono fleuri et un accessoire coloré.

La suivante porte du marine (ton basique) avec de très fins carreaux, associé à du orange (couleur complémentaire) et du camel. La petite ceinture orange amène un joli contraste qui affine et marque sa ligne de taille.

Ici, le noir et le bordeaux forment un joli duo de couleur. Notons que des collants opaques auraient allongés le corps et les jambes. Le contraste peau/jupe casse la silhouette.

4. Vous pouvez aussi opter pour le « monochrome » ou le Camaïeu

Le monochrome, ce n’est pas seulement porter une couleur. C’est une tenue qui comportera par exemple du gris foncé, et du gris clair. On fait varier l’intensité de la couleur. Cela marche pour toutes les couleurs et évite l’effet bloc d’une même couleur. Si vous optez pour cette solution, pensez aux accessoires pour amener une touche qui fera la différence.

Cette harmonie monochrome suivante Gris anthracite/gris est probablement l’une de celle qu’on peut le plus observer. Accessoirisée (chapeau), elle gagne pourtant en style. C’est ce qui fait la différence.

Le camaïeu, c’est lorsqu’on associe des couleurs presque similaires (côte-à-côte sur le cercle chromatique) et dans la même intensité (claire ou foncée). Il a l’intérêt d’étirer la silhouette.

Camaïeux dans des tons intenses

L’imprimé de sa jupe et la couleur des chaussures sont dans un camaïeu de rose/orangé, en harmonie également avec sa couleur de cheveux.

Voici un camaïeu du beige au marronné. Par contre, la botte foncée coupe la jambe et a tendance à rétrécir la silhouette.

Mon dernier conseil, si vous débutez avec la couleur, est d’éviter dans un premier temps d’associer trois couleurs intenses, même si elles sont complémentaires. Cela peut être joli et réussi sur un look très travaillé, ce qui requiert donc une certaine expérience. Associer trois tons neutres peut être une bonne alternative pour commencer.

Voilà, maintenant il vous reste à vous entrainer pour accorder les couleurs et les faire entrer progressivement dans vos vies !

Retrouvez tous les articles de Mon Petit look sur les couleurs :Les couleurs chaudes et les couleurs froidesLe langage des couleurs

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *