Pourquoi l’obésité est un risque pour la santé.

Nous savons tous maintenant que l’obésité, le sur-poids, l’embonpoint et les gros ventres sont la source des ennuis de santé comme le cancer ou le diabète. Les propriétaires de surplus de gras autour des hanches et de l’estomac sont plus enclin à la maladie que les possesseurs de ventre plat. Un gros ventre n’est plus seulement un simple problème esthétique, mais un danger réel pour la santé. Pour garder le contrôle de notre bonne génétique il y a un grand besoin de faire des changements énormes dans l’alimentation et l’activité physique. Ces dernières années, un grand nombre de recherche entreprise à ce sujet nous laisse entendre que le surplus de graisses sont la cause de nombreuses maladies, mais aussi de risque de décès. Même avec un poids de corps équitable, l’obésité abdominale, augmente sérieusement la prédisposition aux maladies et au décès prématuré. (voir l’article de la revue médicale Archives of international Medecine).

Les données d’épidémiologies indiquent que deux tiers des personnes en sur-poids peuvent développer des maladies plus facilement, mais que les excédents de graisses concentrées sur l’estomac, sont plus dangereux que l’excès de gras concentré sur les fesses ou les cuisses par exemple. Les autorités sanitaires du monde entier essaient de faire face à ce fléau de notre siècle qu’est l’obésité abdominale.

Pourquoi la graisse du ventre est- elle plus dangereuse que la graisse des cuisses ou des fesses ?

Notre embonpoint se divise en deux types d’obésité. Le premier est dit de type gynoïde et le second dit de type androïde.

L’obésité gynoïde (forme de poire}l’excès de graisse se dépose surtout sur les fesses et les hanches.

L’obésité androïde (forme de pomme) l’excès de graisse se dépose lui sur l’estomac et la ceinture abdominale.

D’après une enquête menée par l’institut de recherche alimentaire et de la nutrition, les obèses de type androïde sont les candidats parfaits aux maladies cardiaques, au diabète, a l’hyper-tension, a divers types de cancer et beaucoup d’autres maladies. Alors, poire ou pomme ?

Souffrez-vous d’obésité abdominale ?

Un simple mètre de couturier vous suffira pour le savoir. Mesurer simplement votre tour de taille. Pour les hommes un tour de taille de 102 cms permet d’être membre du célèbre club » l’obésité abdominale ». Pour les femmes un tour de taille de 88 cms suffit.

Quels facteurs contribuent à la création de cette mauvaise graisse ?

Les principales causes de l’obésité abdominale sont la sur-alimentation et le manque d’exercice physique. En effet de nos jours nos mangeons de plus en plus et nous bougeons de moins en moins. Cette combinaison nous conduit inévitablement à un excès de calories et à l’obésité. Mais il faut tenir compte également :
Du stress – De la génétique – Et du sexe de la personne.

Comment s’en débarrasser ?

– tout d’abord perdre du poids. Même perdre seulement cinq ou 10 % de son poids suffit à réduire de beaucoup les risques de morbidité.

– Mangez sainement et équilibré. Le U. S. D. A. ou le ministère américain de l’agriculture a récemment publié des recommandations à ce sujet.

– Augmentez votre consommation en fruits et légumes. Des légumes de toutes les couleurs, vert, rouge, orange, foncé et clair. Pensez aux petits pois aux haricots verts, noirs et aux poichiches.

– Éloignez vous de tout ce qui est blanc. Pain blanc, riz blanc etc.

– Préférez plutôt le Brun. Riz brun, pain noir, choisissez simplement des produits entiers plutôt que traités.

– Mangez des aliments riches en protéines. Comme le poisson, la volaille, les viandes maigres, les oeufs, les noix sans sel.

– Mangez des aliments riches en potassium, en fibres, en calcium et en vitamine D.

– Réduisez votre consommation de sel. Chez les patients souffrant d’hypertension, de diabète ou de maladie rénale chronique l’apport de sodium ne doit pas dépasser 1500 mg par jour.

– Limitez les aliments contenant des graisses transformées.

Le processus d’amincissement doit être progressif. Des études montrent que les régimes extrêmes et la perte de poids trop rapide sont les conditions idéales pour augmenter la graisse abdominale plutôt que de la réduire.

L’activité physique.

Une étude Américaine publiée dans le Journal International de l’Obésité nous dit :
Durant les tests les scientifiques ont réparti en trois groupes 45 participants présentant une obésité abdominale. Le premier groupe suit un régime sans faire d’activité physique.
Le deuxième groupe suit le même régime que le premier groupe, mais en plus fait chaque jour une marche à un rythme modéré.
Le troisième groupe suit également le même programme de perte de poids que les deux autres groupes, mais lui fait chaque jour une marche au rythme rapide. Leurs résultats ont montré que tous ont perdu du poids et de la masse graisseuse, cependant les groupes qui ont combinés régime alimentaire et exercice physique ont perdu 18 % de plus de graisse abdominale.

Que faire ?

Il s’avère que le plus rapide et plus efficace pour se débarrasser de la graisse abdominale est une combinaison d’exercices de force (poids, élastiques, ou des machines dans le gymnase) et d’exercices d’aérobies (marche, jogging ou vélo). L’activité d’aérobie saura d’au moins 30 minutes par jour, cinq – six fois par semaine et si vous êtes en sur-poids, vous devez arriver à 60 minutes par jour. Vous n’avez pas le temps ou la force pour l’entraînement ? La solution est de diviser l’entraînement en deux fois et même trois fois par jour. Simultanément faites de la musculation deux fois et même trois fois par semaine.

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *