Voyager à Cracovie : Guide et conseils

Il ne reste plus qu’à réserver votre sejour une fois ces erreurs potentielles éliminées! 🙂

Voyager, ça fait rêver! 

On quitte sa routine, ses problèmes et on fonce vers une nouvelle aventure, un nouvel endroit, vers l’inconnu!

Que ce soit pour partir avec un simple sac à dos ou avec un bagage en soute, en voiture, en avion, entre amis, en solo, en couple, en famille, avec des enfants en bas âge, avec notre grand-parent, que ce soit un sejour de quelques jours ou plusieurs semaines, que ce soit une petite incursion de quelques centaines de kms ou un grand périple à l’autre bout du Monde… le stress peut toujours faire son apparition. « Et si je manque mon vol? Et si on se perd dans la ville? Et si on ne descend  pas au bon arrêt? Et si, et si… »

Ne vous inquiétez plus, tout va bien se passer!

Je vous invite à lire la petite liste ci-dessous, où j’ai récapitulé quelques conseils pour bien préparer votre prochain sejour à Cracovie (et surtout éviter les erreurs lors de la préparation du voyage ou une fois sur place)

Ces conseils ne sont que le fruit de mon expérience personnelle lors de mes récents sejours à l’étranger mais aussi profesionnelle (ayant travaillé dans le domaine du voyage et tourisme pour une compagnie aérienne). Je peux vous assurer que ces « erreur à ne pas faire » (que ce soit pour préparer son sejour u lors de son incursion une fois sur place) sont malheureusement déjà arrivées à plus d’un (ou au moins à un!) :p ! Les erreurs des uns font le bonheur des autres comme on dit… (ah non? on dit pas ça) ^^

 Ne pas prévenir sa Banque suffisamment en avance avant son sejour.

Certaines Banques, ou certains « contrats » qui existent sont plus sécurisés que d’autres. Je me souviens personnellement – lors de mon voyage au Mexique en 2013 – que ma carte bancaire Polonaise ne « fonctionnait pas » une fois en face d’un distributeur Mexicain. Heureusement que j’avais une 2ème carte bancaire (Française cette fois!) avec moi sur place pour retirer de l’argent et payer mes frais sur place lors de mon incursion Mexicaine!

Quelle solution ai-je retenu de cette expérience? Qu’il fallait toujours faire confiance aux services français bien sûr!

Je plaisante! J’ai compris qu’il valait mieux « prévenir que guérir » quitte à perdre 5 minutes de son temps à envoyer un e-mail ou passer un coup de fil à sa Banque plutôt que de se dire que « normalement il n’y a pas de problème » et d’écouter les autres (car mon contrat bancaire n’est pas le même que celui des autres, et non! ).

Ironie du sort, j’avais demandé à ma conseillère bancaire en France si tout était en ordre avant mon périple vers le Mexique! Elle a rigolé en me disant « Bien sûr, aucun problème! ». Je me demande encore pourquoi je n’avais pas fait la même démarche auprès de ma conseillère bancaire polonaise à Cracovie!

Ne pas confirmer les conditions de son forfait téléphone à l’étranger.

Le mode avion, les SMS depuis l’étranger, la connexion internet… ayez un œil sur tout ce qui peut vous coûter très cher sans même que vous vous en rendiez compte, sinon votre sejour peut vous coûter plus cher que prévu!

Ne pas vérifier tout de suite après avoir réservé si les dates/destinations/noms des passagers pour votre voyage sont corrects.

Vous avez choisi votre jour de départ, l’heure… votre incursion Cracovienne est fin prêt pour toute la famille, et vous venez de payer à l’instant.

Une dernière chose à faire cependant: vérifier sur le site que tout est OK une fois encore, et faites un petit tour sur la boite e-mail également pour assurer le tout! (vous aurez la possibilité de voir des informations qui vous avaient peut-être échappé sur le site).

Si vous voyez la moindre petite erreur – n’hésitez pas à contacter le Service Clientèle de la Compagnie en question et expliquez leur la situation; une solution devrait être trouvée (et votre sejour, sauvé!).

Ne pas consulter sa réservation 24/48 heures avant l’heure du départ de votre vol.

Je vous conseille de vérifier également votre réservation la veille ou l’avant-veille de votre voyage pour vous assurer qu’aucun changement même minime n’a été effectué sur votre réservation.

Il arrive parfois que l’horaire changement sensiblement (décalage pour des raisons opérationnelles, décalage horaire qui est pris en compte après avoir fait la réservation). Et le classique: vérifier quand même votre courrier indésirable!

S’encombrer inutilement ou l’art de remplir son bagage pour un petit sejour d’un weekend!

Si vous partez juste pour un weekend par exemple, vous ne devriez pas remplir votre bagage (même si c’est tentant). Par contre pour les durées de voyage de 4 jours ou plus, c’est souvent un peu plus compliqué!

L’idée c’est alors de « partager » l’espace et de l’optimiser au mieux par rapport aux nombres de bagages à main possibles (si vous êtes 2, ou plus). Petit avis personnel: Messieurs, soyez gentleman – laissez une petite place dans votre bagage à main pour Madame – nous n’avons pas les mêmes besoins.

Imprimer sa carte d’embarquement en un seul exemplaire.

On est jamais assez prudent! Je vous conseille d’imprimer votre carte d’embarquement en double et de mettre celle en réserve dans votre bagage – juste au cas où vous perdez la première. Cette 2eme feuille pourra être utilisé en brouillon une fois à la maison (

ou au pire comme un doux souvenir de votre dernier sejour

) – et cela vous aura éviter un éventuel coup de stress à l’aéroport!

Placer tout ensemble et au même endroit!

Une des pires choses qui peuvent nous arriver lors de notre voyage, c’est bien de perdre/d’égarer/se faire voler son portefeuille! C’est d’autant plus grave lorsque nous avons dans ce portefeuille: tout son argent liquide, toutes ses cartes bancaires, ses documents, et ses documents d’identité…

Le petit réflexe indispensable est de prendre deux portefeuilles et de les équilibrer du mieux possible:

Vous avez 100€ en liquide, vous possédez un Passeport et votre Carte d’identité? Je vous conseille de garder 50€ et votre Passeport avec vous, et de mettre les autres 50€ dans le deuxième portefeuille accompagné de la Carte d’identité! Une petite photocopie des documents d’identité peut-être utile également.

Vouloir tout prendre avec soi.

Évitez de prendre avec vous ce qui ne vous sera absolument pas utile lors de votre séjour. On n’aura pas besoin de prendre avec nous la carte de fidélité de notre Supermarché favori. Il en va de même pour la carte de visite du commercial que l’on doit rappeler la semaine prochaine! On verra ça lors de notre retour de notre incursion polonaise!

Changer de la monnaie à l’aéroport pour un montant trop important.

Les aéroports ne sont pas réputés pour proposer un taux de change avantageux pour les touristes; malheureusement. J’ai constaté en début 2015 un taux de change à l’aéroport de Balice (aéroport de Cracovie) à 3.85 contre 4.20 dans le centre-ville de Cracovie!

Pourquoi échanger 100€ contre 385 PLN maintenant alors que vous pouvez échanger ces mêmes 100€ contre 420 PLN dans la même journée? Par contre, si vous n’avez pas eu la possibilité de changer un peu de monnaie avant, vous devriez échanger le strict minimum à l’aéroport pour regler les premiers frais de votre sejour (le bus, le taxi, un morceau à manger, etc).

Acheter des souvenirs dès la 1ère journée de votre sejour.

On peut être tenté d’acheter des souvenirs assez rapidement – pris par l’enthousiasme du début de votre escapade, de l’engouement d’être dans un endroit où on n’a jamais mis les pieds avant, ou même juste pour le simple fait que l’on découvre des objets sympas. Sachez toutefois que vous aurez un avis plus objectif en fin de sejour, après avoir appris à connaître un peu mieux la ville, ses symboles et… ses tarifs!

>> Pour moi, un voyage commence plusieurs jours avant le départ (avec la préparation des bagages, la prise d’information utile, l’enthousiasme que l’on ressent progressivement avant le départ) et ne termine jamais vraiment (avec les photos que l’on regarde encore et encore, les souvenirs qui nous accompagnent, les anecdotes que l’on raconte et qui nous font sourire de façon incontrôlées). Voyager ça n’a pas de prix, ce sont des émotions que vous ressentirez tout au long de votre vie…

 « Rester c’est exister, mais voyager c’est vivre. » de Gustave Nadaud

P.s.: N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire pour me faire part de vos conseils persos, vos impressions, avis ou toute autre demande – je ferai de mon mieux pour vous aider – en espérant que cette liste non-exhaustive vous permet de passer un sejour plus agréable 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *